Livarot AOP

  • Souple
  • Autoritaire
  • Classique

La croûté lavée de ce fromage ne diffère guère de celle des autres représentants de la même famille et adopte des tons rougeâtres, légèrement orangés. Visuellement, on l’identifie d’abord par les lanières qui le cerclent et permettaient autrefois de maintenir sa forme. Son goût très affirmé se caractérise par la présence marquée d’arômes d’étable, mêlant foin ou paille et saveurs plus directement animales.

C'est du village de Livarot, non loin de Lisieux, que nous parvient ce fromage de vache cylindrique. Il reste encore aujourd’hui fidèle à ses racines augeronnes et son authenticité est garantie par son AOP.

  • Vache
  • Pays d'Auge
  • Cru
  • AOP
Portion
Quantité
Prix
7,40 €
 TTC
Articles du blog associés
La Fondue normande
Les ingrédients, pour 3 mangeurs
  • ½ Camembert de Normandie AOP
  • ½ Pont L’Evêque AOP (peut être remplacé par du Pavé d'Auge)
  • ½ Livarot AOP (peut être remplacé par du Deauville)
  • 10 cl de lait
  • 25 cl de crème crue
  • 3 cl de Calvados
  • ½ gousse d’échalote (15 à 20g)
  • 2 cuillères à café de fécule de pomme de terre (optionnel)
  • 2 pincées de poivre
La préparation
  1. Avec une lame fine, peler la croûte des fromages, puis les couper en dés.
  2. Frotter le caquelon avec la gousse d’échalote, puis émincer le reste de la gousse.
  3. Faire tiédir le lait dans une casserole, ajouter la fécule, et mélanger.
  4. Verser le mélange dans le caquelon, à feu doux, et ajouter les dés de fromage.
  5. Remuer et augmenter graduellement la température.
  6. Ajouter la crème, l’échalote émincée, le Calvados et les deux pincées de poivre.
  7. Continuer à remuer jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène.

Vous pouvez rendre cette fondue encore plus intéressante en proposant des alternatives au pain rassis comme par exemple des pommes, de l'andouillette...

En lire plus